Théorie éthologique

L’éthologie parle bien du partenariat mais dans ce partenariat, n’oublions pas la part du cheval. Votre cheval aime aller au pré tous les jours avec ses copains. Variez votre travail et n’oubliez pas la promenade. Faites plaisir à vous et à votre cheval et vérifier votre confiance mutuelle. Sollicitez-le souvent, mais faites-vous respecter toujours. PNH c’est une technique, mais si ce n’était que cela, ce serait peu. C’est avant tout l’apprentissage d’une communication avec votre cheval. Si vous êtes à l’écoute, votre communication s’améliore et vous découvrez qu’il vous raconte énormément de choses. Cela dépend de la justesse de votre attitude. Un cheval peut exprimer la brillance et la douceur dans ses mouvements sous condition qu’il ne soit pas contrarier mentalement, émotionnellement et physiquement. C’est l’idéal à atteindre. Le cheval est capable de suivre la moindre suggestion du cavalier à terre ou en selle . Comment y arriver ? Si j’ajoute de la pression, il ne doit pas avoir un souci. Mais si j’utilise uniquement le renforcement négatif, il se sentira toujours mal à l’aise. Aussi je dois utiliser mes outils avec bienveillance et une attitude juste. Ce comportement de justesse de ma part est très important pour mon cheval. Lui, par contre, doit se sentir a l’aise même s’il n’est pas toujours juste et qu’il fait des erreurs. Il a droit à l’erreur, tant qu’il accepte la suggestion d’un changement et essaye de comprendre ce qu’on lui propose de faire.